Les différents types de radiateurs électriques

Lorsqu’on fait référence aux radiateurs électriques, nous pensons directement à un grand nombre de dispositifs émettant de la chaleur et fonctionnant grâce à de l’électricité. Ces radiateurs électriques confèrent un contrôle total de la température dans les habitations. Ainsi il est possible de pleinement profiter d’une atmosphère de confort à tout moment.

Les prix des radiateurs électriques sont généralement bas et les consommations en électricité diffèrent selon les types de radiateurs. Toutefois, il existe des radiateurs électrique assez coûteux, et d’autres consommant énormément d’électricité. Néanmoins la diversité des prix et des modèles permet à chacun d’accéder à un chauffage correspondant à son portefeuille. Il est important de noter que le radiateur électrique le plus cher ne sera pas forcement le plus rentable pour vous. Et donc, il faut être méticuleux dans le choix de son radiateur électrique.

Le chauffage électrique est très avantageux du fait qu’il permet de chauffer la pièce choisi. Il est facile à installer, simple de fonctionnement, et ne nécessite pratiquement pas d’entretien. Le plus avec ce dispositif est qu’1 kW consommé représente 1 kW restitué en chaleur. A cet effet, la montée de température est rapide, et la diffusion de chaleur homogène.

Les radiateurs sont à la base classés en 3 grandes familles à savoir les radiateurs mobiles, les radiateurs fixes ou muraux, et les radiateurs mixtes. Chaque nom de famille correspond aux possibilités qu’on a compte tenu de l’installation du radiateur au sein de l’habitation.

 

Les radiateurs mobiles

radiateur soufflantLes radiateurs mobiles correspondent aux radiateurs dits d’appoint et donc, représentent parfois une solution de secours pour le réchauffement rapide de la pièce.

Ce type de chauffage est très répandue mais toutefois, n’est pas le plus performant, ni même le plus économe. Le choix de ce type de chauffage est dirigé par son côté pratique. En effet, il donne accès au confort de la température et à son réglage précis.

Il en existe conventionnellement 2 sortes : les radiateurs soufflants et les radiateurs à bain d’huile.

 

Les radiateurs soufflants

Ce sont de petits modèles légers, transportables et endurants qui peuvent être bien pratiques à la seule condition d’en choisir un correspondant vraiment aux besoins. Dès la mise en route, le radiateur soufflant commence à produire de la chaleur. Un fait très appréciable lorsqu’il s’agit de faire monter la température de 2 ou même de 4 degré comme dans une salle de bain. Ils peuvent être gérés manuellement et leur prix est généralement bas.

Malheureusement, ils ne diffusent qu’une chaleur locale et sont pratiquement inefficaces dans les pièces de grand volume. Aussi, c’est un type de radiateur consommant beaucoup d’électricité et qui peut être assez bruyant.

 

Les radiateurs à bain d’huile

Les radiateurs à bain d’huile sont ceux-là possédant une excellente inertie et une chaleur diffuse. En effet, même éteints, le réchauffement de la pièce reste encore effectif pendant un certain temps. Sa consommation en électrique reste de ce fait assez faible.

C’est un type de radiateur dont la montée de température est assez lente et son gros inconvénient est qu’il peut être très volumineux.

 

Les radiateurs fixes ou muraux

Les radiateurs fixes ou muraux sont généralement les radiateurs à usage principal dans l’habitation. Il en existe trois types dont les radiateurs à inertie, ceux à chaleur douce, et ceux à accumulation.

 

Les radiateurs à inertie

Les radiateurs électriques à inertie sont sans doute les plus performants sur le marché. Ceci est dû au fait qu’ils produisent de la chaleur par radiation et par convection et donc, associent le fonctionnement de deux systèmes. Ce type de radiateur confère un chauffage homogène et même éteint, il continu de diffuser de la chaleur. De plus, tous les réglages de température se font manuellement et donc, sont très précis.

Le seul inconvénient de ce type de radiateur est le prix car, pour s’en approprier un il faudrait compter entre 400 et 1 500 euros. Les radiateurs dit à inertie sèche sont les plus performant mais également les plus chères.

 

Les radiateurs à chaleur douce

Les radiateurs à chaleur douce sont des radiateurs très peu gourmands en électricité. Une fois qu’ils sont mis en marche, la température augmente assez rapidement. Aussi la chaleur diffusée par ce type de radiateur est douce et homogène.

Egalement comme pour les radiateurs à inertie, les radiateurs à chaleur douce ont un côté assez onéreux et valent entre 280 et 1 000 euros.

 

Les radiateurs à accumulation

radiateur à accumulationLes radiateurs à accumulation ont un fonctionnement assez différent du reste des radiateurs fixes. En effet, ce type de radiateur ne chauffe pas l’air de la pièce, mais plutôt les sols, les murs, et toute autre chose vous offrant un chauffage agréable. Une fois mis en marche, la température de ce type de radiateur augmente rapidement grâce au bloc de chauffe qui stocke la chaleur au cours des heures creuses. Ce stockage peut donc permettre d’effectuer de grosses économies d’énergies. La chaleur est restituée grâce à un système dit de soufflerie.

Le choix de votre modèle doit être fait en fonction du volume de la pièce. En effet, si votre radiateur est trop petit pour la pièce, la température chutera assez vite. C’est un dispositif idéal pour le séjour en période d’hiver.

Compte tenu du fonctionnement de ce type de radiateur, et donc par accumulation, on est obligé d’attendre qu’il se recharge lorsque le stock de chaleur emmagasiné est épuisé. Tout au long de cette période d’attente le radiateur ne chauffe pas. On déplore aussi son côté volumineux et lourd.

 

Les radiateurs mixtes

Les radiateurs mixtes sont un type de radiateurs soit fixes, soit mobiles. Il en existe 4 types différents parmi lesquels nous pouvons noter les radiateurs convecteurs, les radiateurs radiants, les radiateurs infrarouges, et les radiateurs halogènes.

 

Les radiateurs convecteurs

Ce sont les radiateurs les moins coûteux sur le marché. Ceux-ci sont constitués d’un caisson, d’un thermostat et de résistances qui s’échauffent généralement. En effet, l’air froid arrive par le bas du radiateur, s’échauffe dès le contact avec les résistances, et est évacué par le haut du radiateur afin de réchauffer la pièce. C’est le procédé de convection. Ce type de radiateur réchauffe rapidement l’air et est assez économique à l’achat.

C’est un type de radiateur à éviter dans le cas où votre maison est mal isolée car en occasionnant les mouvements d’air, le radiateur peut en même temps brasser de la poussière avec le procédé de convection. Il est aussi conseillé de nettoyer de manière régulière le corps de chauffe.

Malheureusement, l’inertie de ce type de radiateur est très faible et son efficacité ne s’adapte qu’aux pièces de petite taille. Aussi il est assez bruyant et produit une chaleur sèche.

 

Les radiateurs radiants

Ce sont des radiateurs composés de grands panneaux fins dotés de résistances. Ceux-ci diffusent de la chaleur par le procédé de convection et par rayonnement pouvant réchauffer ainsi les objets et les corps. Ce type de radiateur est esthétique, facile d’entretien et permet une rapide montée de température. Il est important de noter que le chauffage issu du rayonnement confère une chaleur agréable et douce, tout en évitant les déplacements d’air. Les radiateurs radiants sont généralement utilisés pour les grands espaces et il existe un grand choix sur le marché compte tenu des nombreux designs et couleurs.

Ce type de radiateur prend parfois un peu trop de place et demande aussi une isolation parfaite pour pouvoir éviter toute déperdition de chaleur. D’autre part les prix se situent entre 100 et 1 000 euros.

 

Les radiateurs infrarouges

radiateur infrarougeLes radiateurs infrarouges sont des appareils de chauffage silencieux. Il réchauffe rapidement l’intérieur grâce au rayonnement de leurs panneaux de chauffage infrarouge qui confèrent une chaleur similaire à celle du rayonnement solaire. Cette chaleur est absorbée par les objets de la pièce qui la restitueront à leur tour. Ce type de radiateur donne accès à une atmosphère de confort et un climat optimal. Ce type de chauffage est idéal pour les personnes atteintes d’allergies. En effet, aucune poussière ne peut se retrouver dans les l’air et l’absence de moisissure sur les murs est garanti. Non seulement ce type de chauffage ne consomme d’oxygène, mais il ne produit pas de gaz carbonique. Son utilisation est simple et il se branche au courant secteur comme tout autre appareil. Il est très peut consommateur en électricité et existe en modèle qu’on peut suspendre, ou alors sur roulettes.

Le gros inconvénient avec ce type de radiateur est qu’on ne peut pas l’installer dans toutes les pièces de la maison et surtout pas dans la salle de bain avec le carrelage. Aussi, les prix sont assez élevés et compris entre 250 et 1 100 euros.

 

Les radiateurs halogènes

Les radiateurs halogènes sont un type de radiateur idéal pour le réchauffement des espaces ouverts. C’est ce type de chauffage qui est utilisé pour chauffer les terrasses dans les cafés. Ce sont des radiateurs qui se branchent directement au courant secteur et nécessitent très peu d’entretien. Il existe des radiateurs halogènes muraux, suspendus, et même sur roulettes.

Ce type de radiateur est très consommateur en électricité et n’est pratiquement pas adapté aux surfaces de grande taille.

 

Les autres types de chauffages électriques

 

Le radiateur sèche-serviettes

C’est un type de radiateur qui a été conçu pour fournir la chaleur et le confort au sein de la salle de bain. Il réunit 3 fonctions à savoir : la diffusion de chaleur dans la salle de bain, le séchage de serviettes tout en combattant l’humidité pour un meilleur confort à la sortie de la douche, et la soufflerie en option qui permet de faire grimper rapidement la température.

 

Le plancher chauffant électrique

Ce type de chauffage est conçu à partir de câbles chauffants qui sont dissimulés dans une chape de béton. Au même titre qu’un plafond rayonnant, c’est un chauffage quasi invisible qui vous donne la liberté de disposition des meubles et mieux encore, la liberté sur votre décor. Le chauffage ici fait par rayonnement de basse température et les réglages sont précis grâce à un thermostat mural.