Radiateur à inertie fluide : comment fonctionne-t-il ?

Le radiateur à inertie fluide est un radiateur électrique au même titre que le radiateur soufflant céramique, le radiateur à bain d’huile, le convecteur, le radiateur rayonnant, à accumulation, à chaleur douce, ou encore à infrarouge ou halogène.

L’une des caractéristiques importante de ce type de chauffage est la continuité de la diffusion de chaleur même lorsqu’il est à l’arrêt. A cet effet, il est possible de continuer de profité d’une température de confort même après la coupure de l’alimentation. Le radiateur à inertie fluide est équipé d’un thermostat permettant de régler la température de l’air ambiant selon les besoins. Aussi, c’est un chauffage par rayonnement qui n’assèche pratiquement pas l’air et ne déplace pas la poussière.

D’autre part, il est très fiable, robuste et n’a aucun besoin d’entretien en plus de la facilité à l’installer au sein de l’habitation.

 

Fonctionnement du radiateur à inertie fluide

radiateur à inertie fluideLe radiateur à inertie fluide est à différencier du type à inertie sèche qui comporte des blocs faits en céramique ou en fonte chauffant directement grâce à une ou à des résistance(s).

Concernant le fonctionnement du radiateur à inertie fluide, il s’opère comme suit :

Tout d’abord, la ou les résistance(s) font chauffer le fluide caloporteur qui est présent dans le radiateur, ceci en circuit fermé. Ensuite, le liquide vient à faire chauffer les blocs conçus en fonte ou en céramique. Ce qui permettra enfin la diffusion de chaleur dans la pièce où est installé le radiateur à inertie fluide.

Le nom de radiateur à inertie fluide ou encore radiateur fluide caloporteur découle de certaines spécificités comme le chauffage sur une longue période, le chauffage de manière constante, et la continuité de diffusion de chaleur même à l’arrêt du radiateur.

 

Les avantages du radiateur à inertie fluide

Les avantages du radiateur à inertie fluide sont nombreux. A cet effet, il nous est possible de noter le confort de température similaire à celui d’un chauffage central, une diffusion de chaleur homogène et douce, sa comparaison à un point chaud.

Ces avantages sont directement associés à certains points comme le confort de température que conféré par le chauffage à gaz et la simplicité que confère tout chauffage à l’énergie électrique

On peut aussi noter un grand nombre d’atouts non négligeable comme l’absence de variation brutale de températures, la montée de température plutôt rapide, l’homogénéité de la diffusion de la chaleur dans toute la pièce, le respect du taux naturel en humidité de l’air, l’excellente inertie, la faible consommation en électricité par rapport aux modèles, l’installation assez facile et son entretien qui n’est presque pas indispensable.

Le radiateur à inertie fluide est aussi disponible sur le marché que certains autres types de chauffages comme le chauffage électrique économique, le chauffage rayonnant, le chauffage soufflant mobile, le chauffage radiant, le chauffage électrique à accumulation, le chauffage à bain d’huile, le chauffage bloc fonte, le convecteur électrique, le plafond rayonnant modulaire, le chauffage au sol électrique, ou encore le chauffe sèche-serviette.

Grâce à sa faible consommation en électricité, il est considéré comme le type de chauffage le plus économique et le plus fiable sur le marché. Aussi, le thermostat dont il est doté permet le réglage de température au dixième degré près. Le fonctionnant en circuit fermé est possible grâce au fluide caloporteur qui est pour la plupart du temps composé de glycol ou même pétrole. Une fois chauffé par les résistances électriques, la chaleur est facilement produite en continu. La température garde à cet effet une température constante.

Un autre avantage du radiateur à inertie fluide est le fait de ne pas émettre de chaleur en façade uniquement. Elle est produite partout faisant de ce type de radiateur une référence en matière de chauffage de nos jours.

 

Les inconvénients du radiateur à inertie fluide

prix du radiateur à inertie fluideLe plus grand et le seul inconvénient du radiateur à inertie fluide est sans aucun doute son prix. En effet, le prix d’un radiateur à inertie fluide se situe entre 400 euros et 1 000 euros. Certains radiateurs vont même au-delà des 1 000 euros. Toutefois, c’est un investissement important mais toujours rentable avec le temps. Le tout est de se référer à son rendement et aux économies effectuées par rapport aux factures d’électricité.

Le radiateur à inertie fluide est un des dispositifs de chauffage le plus cher sur le marché. Avec le temps, des modèles plus perfectionnés sont mis sur le marché par les concepteurs qui se donnent toujours plus de mal pour le design, les courbes, mais aussi les fonctionnalités et la technologie. Des détails qui ne peuvent qu’augmenter toujours le coût d’achat, mais d’autre part diminuent les factures d’électricité.

 

L’utilisation du radiateur à inertie fluide

Afin d’utiliser votre radiateur à inertie fluide de manière optimale, vous devez respecter une certaine marge d’utilisation. A cet effet nous pouvons noter entre autres : le fait d’éviter de disposer quoi que ce soit devant votre radiateur à inertie fluide comme des meubles ou encore du textile, réduire le thermostat afin d’effectuer des économies sur la consommation électrique lorsque vous devez vous absenter, dépoussiérer de temps en temps votre radiateur à inertie. C’est un type de chauffage d’intérieur conférant une diffusion de chaleur uniforme et respectant en même temps le taux d’humidité contenu dans l’air. Aussi, si vous êtes un assez bon bricoleur, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un professionnel pour l’installation de votre radiateur à inertie fluide.

Speak Your Mind

*