Radiateur vertical : dans quels cas le privilégier ?

Le radiateur vertical est un type de chauffage fonctionnant soit à l’eau chaude, soit à l’électricité. Il présente les mêmes caractéristiques que le radiateur horizontal, à l’exception de la forme. En apportant une touche de design ou en vous faisant simplement gagner de la place, le radiateur électrique vertical répond à la majeure partie vos envies. Il existe plusieurs types de chauffages verticaux qui correspondent à vos besoins en termes de chaleur et d’habitudes de vie.

Le radiateur vertical peut être conçu en acier, en aluminium, en panneaux, en rangée simple, ou encore en rangée double de tubes selon les différentes versions. Plus principalement, nous pouvons distinguer des radiateurs électriques verticaux avec corps de chauffe en fonte, des radiateurs électriques verticaux équipés de la technologie fluide caloporteur, et des radiateurs électriques verticaux Alu équipés d’un corps de chauffe en aluminium. A la vue de tout ce qui précède, il existe donc des cas dans lesquels privilégier le radiateur électrique vertical.

 

Pour profiter des bienfaits de ce type de chauffage

radiateur verticalLe radiateur vertical confère de nombreux bienfaits malgré son prix pouvant quelques fois être onéreux pour certains modèles. A cet effet, nous pouvons noter des facteurs comme la qualité de chauffage, l’économie en énergie, ou encore la qualité du réseau de canalisations.

Concernant la qualité de chauffage et l’économie en énergie, tout dépend du modèle. Ainsi les modèles en présence pour le radiateur de type vertical sont :

Le convecteur qui est le radiateur vertical le plus économique. Il chauffe vite, mais sa chaleur reste locale. Son prix est compris entre 30 et 300 euros.

Le radiateur vertical à panneaux rayonnants dont la résistance chauffe une grande plaque diffusant par la suite de la chaleur par simple rayonnement. On peut l’obtenir à un prix variant de 100 à 1 000 euros.

Le radiateur vertical à accumulation qui produit et restitue la chaleur de manière différées. Ce qui permet en fait de réaliser des économies en énergie. Son prix varie de 750 à 2 000 euros.

Le radiateur vertical à chaleur douce qui est doté d’une seconde résistance située à l’arrière de l’appareil. Ce modèle est assez onéreux, mais offre néanmoins un assez bon confort thermique. Il coûte entre 300 et 800 euros.

Le radiateur vertical à inertie qui peut chauffer sur de longues durées, de manière constante et même lorsqu’il est éteint. Il permet d’éviter les variations brutales de température. Lui aussi à un prix est assez élevé. Il est disponible entre 400 et 900 euros.

Le radiateur vertical infrarouge qui produit de la chaleur grâce aux rayons infrarouges longs. Ceux-ci au lieu de chauffer l’air, chauffent les corps et les objets. Son prix va de 250 à 1 000 euros.

Le radiateur halogène qui est doté d’une lampe halogène spéciale se situant à la place de la résistance. Il chauffe par rayonnement et de façon quasi immédiate, mais dans un espace plutôt restreint. Son prix varie entre 30 et 300 euros.

Dans votre installation de chauffage, le radiateur vertical est relié à la chaudière et relié à d’autres radiateurs verticaux par un réseau de canalisations. Il en existe 3 ayant chacun sa particularité et son avantage. Ainsi, nous notons :

Le réseau monotube qui confère une unique boucle de tuyaux parcourant votre habitation.

Le réseau bitube qui est le réseau le plus répandu. Il est composé de deux circuits de tuyauterie.

Le réseau en pieuvre dans lequel chacun des radiateurs verticaux possède son propre réseau de distribution, mais aussi de récupération.

Il est important de noter que pour certains chauffages avec fluide caloporteur et disponibles en format vertical, la chaleur inertielle est particulièrement adaptée aux foyers avec des habitudes de vie plutôt régulières. Toutefois, dans le cas où vos horaires au quotidien sont plutôt aléatoires, préférez la chaleur réactive du radiateur électrique vertical avec corps de chauffe en aluminium. Celui-ci permet une montée en température très rapide. Enfin, si votre foyer est composé de rythmes de vie à la fois réguliers et irréguliers, optez pour le radiateur en fonte car celui-ci possède une chaleur réactive et inertielle.

 

Pour accéder à plus d’esthétique

Choisir un modèle de radiateur vertical apporte tout d’abord une touche de design à votre pièce. En effet, ce format est assez inhabituel et donne de beaucoup d’originalité à votre habitation. De plus, si votre pièce n’a que peu d’espaces libres, un radiateur électrique vertical vous prendra moins de place en largeur qu’un radiateur classique.

Un radiateur vertical peut mesurer entre 89 centimètres et 2 mètres de hauteur et est proposé en différentes largeurs, de 34 à 82 cm en général selon la puissance de l’appareil. Le côté esthétique est généralement très présent. A cet effet, qui choisit d’installer un radiateur vertical le pense comme un objet fonctionnel et décoratif qui va orner un mur. Le radiateur vertical est une vraie solution en matière de gain de place, mais peut néanmoins être choisi pour son design. Pour gagner encore de la place, certaines marques proposent des kits d’installation en angle pour installer les radiateurs verticaux dans l’angle des pièces. Ce qui peut être très pratique dans certains cas, en plus du fait que cela apporte de l’originalité.

Comme pour tous éléments destinés à être fixé au mur, il est nécessaire de prendre en compte le poids de l’appareil, mais aussi le matériau utilisé pour bâtir le mur. En plus, il est important d’utiliser des fixations appropriées. Au cas où vous douteriez de la résistance de votre mur, le ciment chimique peut être une solution pour renforcer votre mur et vous assurer une bonne tenue de votre radiateur vertical.

En matière de radiateur vertical, une chose est sûre, le choix est vaste. Qu’il s’agisse de l’énergie utilisée, de la technologie, du matériau de fabrication ou de l’utilisation, les modèles et designs ne manquent pas. En effet, quel que soit le modèle, tous ont pour point commun de transférer l’énergie thermique d’un milieu à un autre, chacun disposant de ses propres avantages et inconvénients. Parfois, ils réclament des installations bien différentes. Ainsi, entre radiateur à inertie, radiateur à accumulation et autres, il y a de quoi s’y perdre au moment de l’achat.

Speak Your Mind

*